Axes prioritaires

Axes prioritaires de la fondation Total Sénégal : éducation, sécurité routière, culture

Depuis 2013, la Fondation développe des projets correspondant aux grandes lignes de force et à l’orientation stratégique définies par le Conseil de Fondation ;

L’EDUCATION

Il s’agit plus particulièrement d’un engagement de la Fondation au niveau de l’enseignement supérieur et de la formation professionnelle de jeunes sénégalais.

Partenariat avec le Centre Africain d’Etudes Supérieures en Gestion (CESAG) : Financement des frais d’étude des étudiants de la « Licence professionnelle gestion des PME/PMI ».

Cette initiative a comme objectif principal de permettre à de jeunes sénégalais, d’avoir l’opportunité d’accéder à une formation de niveau licence afin de renforcer leur employabilité et de valoriser les compétences professionnelles qu’ils ont déjà pu acquérir. Il s’agit de former des cadres moyens, compétents pour gérer une PME /PMI, de pérenniser la PME comme source d’emplois et acteur économique du développement local durable, de créer les entreprises de demain et une nouvelle génération d’entrepreneurs au Sénégal. La Fondation Total Sénégal a décidé de financer ce programme ambitieux et novateur, en droite ligne de la priorité accordée par le Conseil à l’insertion professionnelle des jeunes. Une première promotion de 25 jeunes a démarré ce cycle de formation en octobre 2013.

LA SECURITE ROUTIERE

La sécurité routière est un véritable enjeu national au Sénégal, touchant toutes les couches de la population. Les enfants, en grandissant, sont confrontés à la complexité de la circulation et s’exposent quotidiennement à des risques nombreux et graves. La conviction de la Fondation Total Sénégal est qu’une action de prévention efficace sur le long terme passe par l’amélioration de l’apprentissage des risques de la route et de l’environnement urbain. C’est ainsi que la Fondation a créé à Colobane un centre de formation destiné aux enfants : Le centre d’éducation routière pour enfants (CERE).

Création du Centre d’éducation Routière pour enfants (CERE) et formation de 8000 élèves par an

Le CERE est un espace de 1500 m2 entièrement consacré à l’apprentissage de la sécurité routière pour les élèves du primaire (7 à 14 ans). Au volant d’une voiture à pédale, chaque élève peut parcourir un circuit de 233m où sont reproduits les éléments de la circulation urbaine : panneaux de signalisation, passages cloutés, feux tricolores, etc… Des cours théoriques sur la sécurité routière seront également dispensés aux élèves à travers l’utilisation de livrets pédagogiques édités par Total AMO dans le cadre du programme ‘En route pour ta sécurité’ mais aussi par le biais d’applications didactiques sur ordinateur.

A la fois ludique et concret, cet outil pédagogique innovant et bien équipé, met l’enfant en position d’acteur : un moyen efficace pour ressentir, comprendre et maitriser les situations qu’il rencontre et les risques qu’elles génèrent.
Le Centre d’éducation routière pour enfants a été inauguré en octobre 2013 et a commencé ses activités de formation auprès des enfants de 7 à 12 ans dès le mois de novembre 2013. Environ 8000 élèves par an pourront ainsi bénéficier d’une demi-journée de sensibilisation au niveau du CERE, espace unique au Sénégal dédié à la formation à la sécurité routière.

LA CULTURE

La culture sénégalaise et la créativité de ses artistes font incontestablement partie des richesses du Sénégal qui contribuent au développement durable du pays. La Fondation entend participer à la valorisation de cette richesse à travers des actions ciblées de mécénat et d’appui à des projets structurants, plus particulièrement dans les filières des arts visuels et des arts vivants. Par ailleurs, la culture, au delà d’être un vecteur de développement économique, est aussi un vecteur de compréhension mutuelle et d’harmonie sociale.

Participation à la Biennale Dak’Art OFF de la Fondation Total Sénégal.

Une des premières actions culturelles menées par la Fondation a été sa participation à la Biennale Dak’Art en tant que lieu d’exposition OFF et mécène pour la création artistique de quelques artistes. En effet, attentive à la scène artistique contemporaine africaine et de sa diaspora, la Fondation Total Sénégal a souhaité poursuivre son engagement dans le secteur de culture et dans la filière des arts visuels en profitant de la vitrine exceptionnelle offerte par l’organisation de la 11ème édition de la Biennale Dak’Art. Elle s’est associée avec la Galerie Cécile Fakhoury - Abidjan, une des galeries les plus pointues à l’heure actuelle en Afrique.

Appui au Festival Duo Solo de Saint Louis et soutien à la production du spectacle « Senghor, notre contemporain »

La Fondation Total Sénégal soutient le Festival de Danse contemporaine Duo Solo, porté par l’association Diagn’Art, depuis sa sixième édition et, est toujours prête à accompagner ses partenaires pour de nouveaux défis. L’association Diagn’Art, a donc présenté le spectacle multidisciplinaire « Senghor Notre contemporain » qui est un magnifique challenge ayant retenu son attention. Il s’agit d’un spectacle participatif rassemblant des amateurs et des professionnels, un travail commun regroupant le théâtre, la danse, la musique, la vidéo, autour de l’œuvre de Léopold Sédar Senghor. Ce spectacle, nous l’espérons, constituera aussi un des moments forts des manifestations culturelles du sommet de la francophonie qui aura lieu en novembre à Dakar.

Autres initiatives culturelles soutenues :

Partenariat avec l’Institut Français pour soutenir leur programmation autour des arts vivants. Le partenariat s’est également étendu à l’organisation de l’exposition « Présence africaine » et de la table ronde ‘Présence Africaine, la vivacité d’une pensée contemporaine’ durant la Biennale Dak’Art 2014.

Regards sur cours de Gorée, Festival de Jazz de Saint Louis, Festival du Sahel, Festival Voyage sur le Fleuve, Festigraff (Festival d’arts urbains).